Vous êtes dans : Accueil > La Flume > Enseignement musical, artistique et culturel > Les instruments enseignés > Les whistles

Les whistles

Tin-whistle et low-whistle.

Le Tin-Whistle est la flûte la plus répandue en Irlande. C'est une flûte à 6 trous fabriquée en métal de fer blanc à embouchure à bec.

Elle fait partie de la grande famille des flûtes à 6 trous (pipeaux) qui se joue dans diverses régions d'Europe mais aussi dans d'autres continents du Monde (Afrique du Nord, Eurasie, Amériques...). On l'appelle également « Penny-whistle » de par son prix bon marché. Facile à transporter, elle connaît toujours un franc succès dans les « Sessions » de musique et chants irlandais.

 

Soazig Le Huec au low-whistle. - © Guy Fontaine

Le tin-whistle à embouchure à bec se différencie de la flûte à bec classique par un nombre moindre de perces de trous ; le trou du pouce placé derrière la flûte à bec classique n'existe pas sur la flûte tin-whistle. Sa tonalité est en Ré.

En Irlande, le tin-whistle a longtemps été un second instrument. Des artistes comme Paddy Moloney, Mary Bergin et le groupe Chieftains, entre autres, lui ont donné ses lettres de noblesse avec le développement d'une technique de jeu associant vélocité et virtuosité grâce à des concerts internationaux et la diffusion de disques.

En Bretagne, on utilise le tin-whistle comme second instrument permettant d'acquérir facilement un répertoire musical que l'on jouera par la suite avec d'autres instruments (bombarde, binioù).

La flûte irlandaise « Low-Whistle » est apparue plus tard, après les années 1970. Elle propose un son plus grave en tonalité de Ré comme le tin-whistle soprano, sans modification de doigté de jeu sur l'instrument.

L’enseignement des whistles à l’école de musique

Soazig Le Huec, le professeur peut commencer à vous apprendre le tin-whistle à partir de 7 ans.
Plus tard, lorsque la main grandit, on commence à jouer avec le low-whistle dès 12 ans.

L'apprentissage des whistles irlandais est basé sur le développement des techniques et modes de jeux individuels et collectifs (ensembles de whistles / cuillers et Bodhran - percussions irlandaises - ; ensembles de musiques traditionnelles multi-instrumentaux...).

L'oralité est privilégiée, associée à la lecture et écriture solfégique complémentaires afin d'acquérir une solide culture musicale en musique traditionnelle irlandaise et celtique.

Les répertoires étudiés et joués sont les musiques celtiques (Irlande, Écosse, Galice, Bretagne...), mais aussi les musiques d'Europe (Europe du Nord, Europe de l'Est, Balkans...) et du Monde (Afrique du Nord, Eurasie, Amériques...).

  • Haut de page