Vous êtes dans : Accueil > La Flume > Enseignement musical, artistique et culturel > Les instruments enseignés > La bombarde

La bombarde

Ensemble de bombardes au Festival Vents Dominants - Mai 2014.

En Bretagne, notamment en Basse-Bretagne, on joue de la bombarde en duo/couple avec la cornemuse (le binioù-kozh). Les sonneurs utilisent les deux octaves de la bombarde à l'image du maître sonneur Matilin an Dall.

La Bombarde est l'ancêtre du hautbois classique moderne. Elle existe depuis l'Égypte ancienne (2760 av. J.-C.). C'est un instrument à anche double, à 6 trous, de perce conique. Elle est fabriquée avec du bois dense (buis, ébène, bois fruitiers). Elle appartient à la grande famille des « chalemies » d'Europe Occidentale du Moyen-Âge. C'est un instrument de plein air dont la fonction première est l'accompagnement des danses sonnées par un musicien « sonneur » de métier. Avec l'épanouissement de la musique instrumentale à la Renaissance, les luthiers font évoluer l'instrument en inventant le hautbois « classique » au XVIIe siècle ; celui-ci, moins sonore, permet de jouer une musique d'intérieure dite « de chambre ».

Parallèlement à cette évolution, la bombarde (ou hautbois ancien), connaît un grand succès dans les fêtes populaires de plein air dans de nombreux pays et régions d'Europe occidentale (Italie, Allemagne, Belgique, Pays-Basque...).

L’enseignement de la bombarde à l’école de musique

  • On peut commencer à jouer de la bombarde à partir de 10 ans.

    Soazig Le Huec, le professeur, à droite, accompagnée de deux élèves pour une soirée bretonne à La Chapelle-Thouarault. - © Guy Fontaine

  • Parallèlement à la mise en place du souffle et de la pression physique que demande la pratique de la bombarde, on préparera les doigtés des airs sur la flûte 6 trous ( tin-whistle irlandais). Les airs joués au whistle seront ensuite sonnés avec la bombarde.
  • L'oralité est privilégiée (on apprend les airs « à l'oreille ») avec, dans un second temps l'acquisition de l’écriture et de la lecture (partition) des airs mémorisés d'oreille. Les connaissances en solfège sont complémentaires et enrichissantes pour jouer de la musique traditionnelle bretonne.
  • Les pratiques individuelles et collectives font partie d'une pédagogie d'apprentissage de base. Du sonneur en couple binioù-kozh /bombarde, le duo bombarde et orgue , l'ensemble de bombardes, l'ensemble de musiques traditionnelles multi-instrumental, etc. Les expériences de jeu et « savoirs jouer » en collectif sont riches et multiples au sein de l'école de musique la Flume.
  • Haut de page